Skip to content

5 ans de pouvoir, de quoi le PS est-il le nom ?

Socialisme. n. m.

« Né de la compassion et de la colère que suscite en tout coeur honnête ces spectacles intolérables : la misère, le chômage, le froid, la faim. Alors que la Terre, produit assez de pain pour nourrir tous les enfants des Hommes »
Léon Blum, président SFIO du conseil des ministres

« Remplacer la libre initiative des individus par l’action concertée de la collectivité dans la production et la répartition des richesses »
Elie Halévy, philosophe

« Théorie visant à rénover l’organisation sociale dans un but de justice »
Le Grand Larousse Encyclopédique

C’est en regardant l’histoire que j’ai compris comment les changements de définition avaient au final permis d’ajouter dans le grand sac du socialisme, beaucoup de concepts, évoluant au fil du temps. Mais une définition, que tous s’approprient, est-elle assez malléable pour inclure tous ceux qui s’en réclament ? Malgré le temps, se retrouve la même tangente : les intérêts du commun avant les individuels.

Aujourd’hui depuis 2012, après 5 ans de gouvernance, qui peut dire que ceux qui défendent leur travail sont mieux protégés qu’hier ? Que la démocratie fonctionne mieux ? Que la France n’est plus le premier pays européen en versement de dividendes aux actionnaires ? Que l’environnement est moins menacé ?

Personne n’est ici pour faire la peau au PS juste par plaisir. Personne n’est embauché pour faire un jugement partial. Non, on regarde juste les faits, graves, qui rendent tristes et honteux. Léonarda. Opération César. CICE. Utilisation de l’article 49 alinéa 3. Violence policière. Rémi Fraisse. Lois Macron. 49.3 rebelote. Goodyears condamnés. Fessenheim. Loi Travail. COP21. 49. 3 le retour. Déchéance de nationalité. Référundum à NDDL. Loi Renseignements. 49.3 encore une fois. Pas besoin d’autres contre-exemples. C’est déjà assez douloureux pour ceux à qui on condamne à porter le bilan en lui assignant l’étiquette socialisme.

Qu’est-ce que cinq ans de Parti Socialiste ont changé si ce n’est le désespoir profond qui désormais engloutit l’idée de progrès ? Désillusion. De quoi le PS est-il le nom ? Je n’en sais rien. Mais il n’a de socialiste plus que l’étiquette.

One Comment

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.